Thym rouge

Nom latin

Thymus zygis

Famille

Lamiaceae

Chémotype

Thymol

Composante distillée

Feuilles

Propriétés traditionnellement reconnues

Anti-infectieuse puissante à large spectre d’action : antibactérienne, antifongique, antivirale, et antiparasitaire. Stimulant immunitaire. Digestive, apéritive. Eubiotique : rééquilibre la flore intestinale en attaquant sélectivement la flore pathogène. Chauffante, analgésique. Expectorant. Diminue les spasmes des bronches. Stimulante, revigorante, tonifiant général.

Précautions

Déconseillé durant les 3 premiers mois de la grossesse.

Anecdote

Originaire de l’Europe Méridionale, le thym permettait d’embaumer les défunts Égyptiens et Étrusques. D’ailleurs, à cette époque, « thymus » voulait dire « parfumer ». Une légende raconte qu’au cours de la Guerre de Troie, les larmes de la belle Hélène a permis la naissance de cet aromate. Utilisé alors en produits cosmétiques par les Romains, les Grecs quant à eux le brûlaient devant l’autel de leurs Dieux et devant les riches habitations. Ce condiment, placé sous l’oreiller, favoriserait la venue du sommeil.

De nos jours, près de 300 variétés de thym sont répertoriées. Appelé aussi « farigoule » par les Français du sud, cet aromate a des vertus médicinales et culinaires remarquables.