Cannelle

Nom latin

Cinnanomum zeylanicum

Famille

Lauraceae

Chémotype

Eugénol

Composante distillée

Feuilles

Propriétés traditionnellement reconnues

Anti-infectieux, antibactérien, antiviral, antifongique, antiparasitaire, antifermentaire. Tonique et stimulant général. Aphrodisiaque.

Précautions

Déconseillé aux femmes enceintes et qui allaitent, et aux enfants de moins de 6 ans. Dermocaustique : toujours diluer (maximum 20 %) dans de l’huile végétale.

Anecdote

Quantité de légendes mettent en scène sa cueillette, très souvent périlleuse et magique. On lui prête la capacité de s'enflammer d'elle-même, comme un phénix et d’ailleurs, selon la mythologie, on la retrouve dans son nid. Elle attirerait l'argent et donnerait force et courage. L’écorce du cannelier, la cannelle, est connue depuis plus de 4500 ans. Les Égyptiens l’associaient à l’aloès, la myrrhe et à d’autres substances pour l’embaumement des cadavres. Plus tard, l’huile de cannelle fut considérée comme une huile sainte. On lui attribuait aussi des propriétés excitantes et aphrodisiaques, tel qu’en témoignent Les Contes des mille et une nuits.